la Glace, la Glisse, la Passion

Actualités Fédérales

Calendrier des formations INFMG 2018-2019

8 octobre 2018

Le calendrier prévisionnel des Formations proposées par  l’INFMG est en ligne.

Lire l'actualité

Méthode Française de Glace 2

, ,

5 octobre 2018

Dimanche 30 septembre, Gabriella Papadakis, Guillaume Cizeron, Vanessa James et Morgan Cipres ont participé avec beaucoup de générosité et de professionnalisme, au premier tournage vidéo de la Méthode Française de Glace 2.

Sous la houlette de Catherine Glaise accompagnée de Fabrice Blondel et Ludovic Deville, nos 4 champions se sont prêtés au jeu des fondamentaux de leur discipline. 6 heures durant, nos 2 couples phares se sont alternés pour partager leur expertise en images.

 L’outil technique et pédagogique que la FFSG est en train de créer s’adressera aux entraîneurs en formation comme diplômés. Il s’appuiera exclusivement sur ces vidéos qui seront classées par thèmes, traitées, analysées et complétées de fiches techniques récapitulatives.

Il est évident que les vidéos prises lors de ce tournage et des suivants constitueront une mine d’informations riches d’enseignement pour les entraîneurs de patinage artistique, de danse sur glace, de patinage artistique synchronisé comme de ballet. D’autres tournages vont suivre en Short Track, en patinage artistique sur les meilleurs individuels et sur nos jeunes talents dans les 3 disciplines.

La collaboration avec l’entreprise CO2 permettra d’avoir une qualité d’image exceptionnelle sur tous les clips vidéos tournés !

Nous sommes convaincus que cet outil sera d’un grand apport pour les entraîneurs français, qu’il améliorera la formation des patineurs français et permettra à des jeunes potentiels de suivre l’exemple et pourquoi pas le parcours de Vanessa-Morgan et Gabriella-Guillaume !

Un grand merci à nos 4 champions ainsi qu’à la ville de Villard de Lans, Madame Chalier, Messieurs Toxé et Gellé, pour les excellentes conditions mises à notre disposition.

Lire l'actualité

Pétition Nationale du Mouvement Sportif Français

21 septembre 2018

Pétition nationale du mouvement sportif Français

 

Madame la Présidente, Monsieur le Président, Chers Amis,

Alors qu’il s’est mobilisé pour l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024, alors qu’il était en droit d’attendre qu’un élan et une impulsion exceptionnels viennent accompagner le succès historique du 13 septembre 2017 avec une montée en puissance du sport Français tant sur le haut niveau (JO Pékin 2022) que sur son développement profond, le mouvement sportif français dans son ensemble a dû subir de plein fouet la diminution drastique des emplois aidés, ainsi que celle de la part territoriale du CNDS.

Le désarroi ainsi créé aurait pu être effacé si les perspectives 2019 s’étaient annoncées plus souriantes. Pour autant, si les travaux sur la gouvernance du sport ont débouché sur un large consensus à l’idée de créer une Agence nationale associant équitablement Etat, collectivités territoriales et mouvement sportif, avec une participation du monde économique, le sport a du mal pour l’instant à devenir un enjeu pour la France.

Pourtant, nul doute de son apport tant sociétal qu’économique. Sans clubs et sans éducateurs, pas de champions, pas d’Equipe de France mais aussi pas d’éducation, pas de santé par le sport, pas de lien social, pas d’intégration, bref pas de valeurs sociétales que chacun attribue au sport mais qu’il n’est possible de transmettre que s’il existe des clubs et des éducateurs tant bénévoles que professionnels.

Si le club doit s’adapter aux évolutions de demande de pratique et à un monde en plein bouleversement, néanmoins ses fondamentaux demeurent plus que jamais. Conforter son rôle sociétal doit être une priorité tant de l’État que des collectivités territoriales. Pour ce qui concerne ces dernières vous savez tous qu’elles sont le premier financeur du sport fran9ais avec un engagement à hauteur de 13,5 milliards d’euros pour leur ensemble.

Si la participation de l’Etat est difficilement comparable à cet engagement, elle est pour autant indispensable pour illustrer l’importance qu’il accorde au sport et montrer la voie à suivre. Les collectivités territoriales seront d’autant plus sensibles à la cause sportive que l’Etat lui-même leur en montrera le chemin.

C’est pour demander que le mouvement sportif bénéficie de moyens à la hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux que nous devons tous ensemble nous mobiliser pleinement et fortement pour assurer le succès de cette pétition nationale : plus il y aura de signatures, plus cela renforcera la Ministre des sports dans son rôle au sein du gouvernement, les Parlementaires pour défendre le mouvement sportif à leur niveau et ceux qui sont en charge des sports au sein de la région, du département , de la commune ou des communautés de communes pour en faire de même.

Le texte de la pétition, voir ci-dessous, s’est voulu court et consensuel pour permettre à chacun d’entre vous de signer et faire signer un maximum de personnes.

Il y a 180 000 associations sportives affiliées dans 90 fédérations membres du CNOSF. Cela fait du mouvement sportif le premier des mouvements associatifs du pays.

Le moment est venu de montrer à travers notre mobilisation que le sport compte et qu’il doit être soutenu pour pouvoir compter de plus en plus. Nous serons regardés attentivement tout au long des jours qui viennent et en particulier en ce week-end de lancement puisque la pétition sera officiellement ouverte le vendredi 21 septembre à midi, sur le site franceolympique.com. Dès cette date, connectez-vous, signez, partagez, et faites signer la pétition.

Je compte sur chacune et chacun d’entre vous et vous remercie par avance pour votre mobilisation

 

Dns cette attente, je vous prie de trouver ici l’expression de ma fidèle Amitié.

Didier Gailhaguet

 

 

 

Texte de la Pétition nationale du Mouvement sportif Français

 

Sport pour tous, Tous pour le sport !

#LeSportCompte

 

 

Nous, sportifs, dirigeants de clubs, bénévoles, passionnés, citoyens :

Demandons que le sport bénéficie de moyens à hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux.

 

Pour que le sport compte, je signe.

Pétition électronique

Lire l'actualité

La reconnaissance du sport comme « Grande Cause d’Intérêt National »

24 juillet 2018

Ci-joint, le communiqué de presse relatif à la reconnaissance du sport comme « Grande Cause d’Intérêt National », initié par le Comité National Olympique et Sportif Français auquel la FFSG se joint.

 

Pour que le sport soit reconnu Grande Cause d’Intérêt National

Les grands événements sportifs, sources d’émotion, de communion et de fierté nationales, démontrent l’intérêt de considérer le sport comme une Grande Cause d’Intérêt National, comme un bien commun, un bien d’utilité sociale dont les impacts sont partagés par tous.

La phase de concertation relative à la nouvelle gouvernance du sport, lancée en novembre dernier par la Ministre des Sports, Laura Flessel, s’est terminée jeudi 19 juillet 2018, avec un dernier comité de pilotage réunissant autour de la Ministre, les représentants des collectivités territoriales, du mouvement sportif et du monde économique.

Le rapport final expose une soixantaine de propositions dont certaines serviront de base au futur projet de loi « sport et société » en 2019.

Tous les acteurs sont prêts au changement et font savoir leur satisfaction qu’un consensus bâti avec l’Etat, ait conduit à imaginer pour le sport français un modèle de gouvernance partagée à responsabilités réparties, symbole moderne d’une coconstruction pour plus d’efficience.

Tous veulent rappeler leur attachement au lien indéfectible entre sport de haut-niveau et sport pour tous et qu’il faut, pour réussir l’un et l’autre, satisfaire la double condition d’une organisation performante et de moyens adaptés.

Pour que la France soit au rendez-vous historique de Paris 2024 et qu’il en résulte un héritage sociétal durable, le sport ne doit pas être vécu comme une charge mais comme un investissement, au regard des actions d’intérêt commun qu’il représente et du rôle essentiel rempli par les associations sportives.

Un nouveau modèle sportif est né. Nous demandons solennellement au Gouvernement de lui donner les moyens de la réussite en renonçant au plafonnement des produits affectés au sport français. Nous demandons aussi aux parlementaires de nous soutenir dans cette démarche.

Contacts presse : presse@cnosf.org, 01-40-78-28-27, 01-40-78-28-85

 

Lire l'actualité

Aménagement du temps scolaire

24 juillet 2018

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de dispositifs du ministère de l’éducation nationale comme les classes à horaires aménagés ou l’aménagement horaire individuel qui permettent de mener une scolarité réussie et une pratique sportive importante.

 

Pour qui ?

Pour tous les sportifs des SG figurant sur une liste fédérale (Opéra de la Glace, Jeunes Talents, SER) scolarisés de la primaire à l’université, en établissement scolaire public ou privé.

 

Quand ?

Il est nécessaire de commencer les démarches en septembre 2018 pour présenter un projet concernant l’aménagement du temps scolaire à la rentrée 2019.

C’est un projet complexe et long reposant sur une connaissance des acteurs du monde scolaire. En effet, après avoir défini les besoins du club (nombre d’heures d’entraînement, disponibilités des équipements sportifs, besoins en matériel, encadrement du dispositif, suivi médical,…), il est important de mettre en place un partenariat avec l’établissement scolaire en établissant une convention offrant aux sportifs les meilleures conditions pour réussir leur double projet : scolaire et sportif.

 

Comment ?

Le club doit avoir construit un projet relatif à l’encadrement scolaire et sportif des pratiquants concernés avec l’aide du référent territorial de la FFSG et avec le soutien de la ligue.

Il s’agira ensuite d’effectuer des démarches auprès de l’établissement scolaire afin de le faire valider par le chef d’établissement.

Les clubs peuvent contacter par l’intermédiaire de la ligue, leur référent territorial qui pourra ainsi les aider dans leurs démarches.

 

 

Pour toutes informations sur le sujet : rjacquemard@ffsg.org

Lire l'actualité

Bureau Exécutif

24 juillet 2018

Les Présidents des Commissions Sportives Nationales ont intégré le Bureau Exécutif de la FFSG selon la réforme votée par les Présidents des clubs affiliés en Assemblée Générale Extraordinaire du 21 Avril 2018.

Le premier Bureau Exécutif de l’olympiade s’est tenu à Lyon ce dernier week-end. Conformément à leurs prérogatives, les nouveaux Présidents des CSN ont commencé à désigner les premières personnalités nommées à leurs côtés, ainsi :

M.Loic Cosnuau President de la CSNDG a désigné Robert Cottet Gaydon.


M. Raphael Cabon Président de la CSNPAS a désigné Amélie Gendre et Michel Dujardin.


M. Bernard Carles Président de la CSNB a désigné Bernadette Clemente et Mélanie Lambert.


M. Pascal Hery Préseident de la CSNSE a désigné Peggy Lhomme.

Lire l'actualité

Plan Mercredi

18 juillet 2018

De quoi s’agit-il ?

C’est un « dispositif d’appui de l’État aux communes » pour proposer aux enfants un éventail d’activités périscolaires.

Ce label « Plan Mercredi » permet aux collectivités territoriales d’être accompagnées par les services déconcentrés de l’Etat et de s’appuyer aussi sur le réseau associatif local et les ressources du territoire pour assurer la mise en place et la bonne coordination du Plan mercredi.

Ainsi, ce dispositif devrait permettre aux clubs FFSG de mettre en avant leurs savoir-faire auprès des jeunes mais également auprès de la commune et des écoles.

 

Pour qui ?

Pour tous les enfants scolarisés de la maternelle au CM2.

 

Pourquoi ?

– Renforcer la qualité des offres périscolaires : sport, culture, nature,

– Promouvoir le caractère éducatif des activités du mercredi,

– Favoriser l’accès à la culture et au sport,

– Réduire les fractures sociales et territoriales.

 

Quand ?

Le dispositif commencera dès la rentrée 2018 (tous les mercredis hors vacances scolaires).

Ainsi, le Plan mercredi permet aux clubs FFSG intéressés de renforcer les liens avec les collectivités territoriales, de faire découvrir ou renforcer la pratique des sports de glace chez les jeunes du premier degré et d’assurer les temps de glace de nos jeunes licenciés en devenir.

 

Comment ?

Les clubs doivent se rapprocher de leurs communes, afin de proposer le projet éducatif d’animation des sports de glace pour le mercredi.

Toutes les informations sur le Plan mercredi se trouvent sur ce lien :

www.education.gouv.fr/Plan/Mercredi

 

Pour toutes informations sur le sujet : rjacquemard@ffsg.org

Lire l'actualité

Infos Championnat de France UNSS

18 juillet 2018

De quoi s’agit-il ?

Dans les collèges et les lycées, les élèves licenciés UNSS ont la possibilité de participer au Championnat de France des sports de glace. La participation à cette compétition est un atout majeur dans le rapprochement entre le club et les établissements scolaires.

C’est aussi une possibilité pour nos lycéens sur le podium d’obtenir le statut de haut-niveau sportif UNSS et une note de 16/20 minimum à l’option EPS au bac (ne s’applique pas pour les élèves de terminale).

Les Jeunes Juges qui ont validé un niveau national bénéficient aussi de cet avantage au même titre que les athlètes de haut-niveau inscrits sur les listes ministérielles.

 

Pour qui ?

Pour tous les établissements du second degré.

Une équipe de patineurs par établissement se compose de :

– 3 à 5 patineurs pour les lycées,

– 5 patineurs pour les collèges.

Ces éleves sont des pratiquants licenciés UNSS ou non (tout type de patineurs). La mixité N’EST PAS obligatoire.

Chaque équipe doit être accompagnée d’un Jeune Juge (JJ) qui participera uniquement à l’arbitrage. Ce JJ peut être d’un autre établissement scolaire.

 

Quand ?

Le Championnat de France se déroule dans les 15 premiers jours de mai de chaque année.

En 2019, ce championnat aura lieu à BELFORT, du 13 au 15 mai.

Comment ?

La compétition se déroule en 3 épreuves. :
– Epreuve Chorégraphie de 3 à 5 patineurs,
– Epreuve Ice Cross de 3 patineurs et 2 remplaçants,
– Epreuve Relais de 3 patineurs et 2 remplaçants.

Le classement est réalisé à partir des résultats des équipes ; chacune d’elle comptant à part égale.

Comment inscrire une équipe au championnat de France UNSS ?

Contacter le chef d’établissement ou le professeur d’EPS

Se préinscrire sur le site OPUSS de l’UNSS avant décembre par le professeur EPS référent

 

Pour tout complément d’informations, vous trouverez la fiche Sport UNSS, les règlements et cahier des Jeunes Juges : https://unss.org/sports/

 

Pour toutes informations sur le sujet : rjacquemard@ffsg.org

Lire l'actualité