la Glace, la Glisse, la Passion

Actualités, Interviews Plan Mixité – action Hip Hop / Patinage (Samedi 26 Mars 2016 – Patinoire de...

Plan Mixité – action Hip Hop / Patinage (Samedi 26 Mars 2016 – Patinoire de Vitry sur Seine)

Actualités, Interviews

Qu’attendiez-vous de cette rencontre ?

DSC_2157Danseurs hip-hop : quand on nous a demandé de participer à cette action d’échange avec le patinage, nous avons répondu présent immédiatement. Pour nous le patinage c’est « fun » ! C’était aussi l’occasion de nous réunir. Mais on s’est posé pas mal de questions, c’était plutôt l’inconnue quand même ; on se demandait réellement ce qu’on pourrait bien pouvoir faire sur la glace avec des « bons » patineurs . Est-ce qu’on allait monter sur la glace avec nos chaussures pour faire du hip-hop ?? Notre attente sur la rencontre ; un moyen supplémentaire de vivre quelque chose de différent et aussi, une nouvelle source d’inspiration.

Patineurs : moins de surprises pour nous. Nous sommes souvent amenés à travailler au sol. On s’est donc moins posé de questions.  La salle de danse est un environnement déjà connu. On ne fait pas tous du hip-hop (loin de là), mais nous avons des connaissances. Enfin, nous pensions connaitre !!! Pour nous, c’est une danse «Freestyle» ; quand nous avons été sollicités, nous avons pris çà comme une sorte d’apprentissage supplémentaire en complément de notre activité sur la glace ! Et puis le hip-hop sur glace, pourquoi pas (Rires).

 

Qu’elle vision aviez-vous du patinage avant cette rencontre ?

Danseurs hip-hop : je ne sais pas si c’est un sport de fille !!! Maintenant, oui c’est clair que je trouve que c’est assez féminin. On ne dit pas DSC_2188que nous n’aimons pas, et surtout nous ne voulons pas faire « vieux   clichés » ou se moquer… En fait quand on voit le patinage à la télé, d’un côté, on se dit que ça doit être très difficile comme sport (bien plus que le hip-hop), mais ça a l’air tellement facile aussi (Rires).  Des fois, cette « facilité » perçue, est juste impressionnante, les patineurs qu’on voit à la télé, ils ont beaucoup d’aisance !!  Mais bon, c’est quand même super différent, c’est très classique !

 

Qu’elle vision aviez-vous du hip hop avant cette rencontre ?

Patineurs : Nous pensions que le hip-hop n’était que des figures acrobatiques exécutées au sol, ou du «break dance» !  Je comprends que ce soit un peu réducteur, mais c’est surement un préjugé. En tout cas c’est une danse qui appartient à notre génération, nous les jeunes, on se sent naturellement attiré par ce style (enfin pas tous mais presque !!). Moi j’aime bien le hiphop (Arnaud CAFFA)… (Rires).

 

Qu’elle est votre vision du mix « hip-hop/patinage » ?

Réponse en commun : super idée ! On trouve que c’est un super mariage, il fallait y penser. On pourrait croire qu’on appartient à des catégories sociales différentes, et que nos mondes n’ont rien à voir, et pourtant, c’est top ! En plus, nous sommes autant de filles que de garçons. On s’est aperçu finalement qu’il y avait plein de similitudes : on est jeune, on aime danser, notre langue est très « proche » (on parle du langage technique). Même si nos univers peuvent paraitre opposés, la «sauce» a pris directement. C’est une belle cohésion. Nous sommes super contents d’avoir vécu cette expérience inédite !  Par contre, les patineurs ont plus de facilités pour le hip-hop, que nous pour le patinage … (Rigolades).

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Danseurs hip-hop : super expérience, on l’a déjà dit ; mais quand on n’a jamais patiné (ou presque jamais), ça peut faire peur. Alors une fois en bord de piste nous n’avions plus trop le choix (on ne nous a pas forcés non plus), mais il fallait y aller !! Sur la glace, trop cool, la glisse, la liberté, l’espace ; ça donne envie de pratiquer le patinage finalement. On a été comme rassuré avec les patineurs « pro » à côté !! Ils nous ont mis en confiance, on s’est senti assez à l’aise très vite ; finalement on a même eu envie de danser sur la glace (Rires). Je  pense que ça peut même nous aider au sol pour le hip-hop, sur l’équilibre. Ce n’était pas si difficile !! On a pris conscience de la difficulté du patinage, mais à côté de ça, nous avons fait de nouvelles connaissance… Mixité : facile !!! On a « super » communiqué.

Patineurs : Nous avons bien aimé le côté « humain » ; rencontrer du « monde », se découvrir,  c’est une bonne idée : ça permet de créer une ouverture sociale. On avait envie de danser, d’apprendre et de faire du hip-hop, et puis c’était cool de danser avec des « pros »… En dehors de la pratique, on a appris que le hip-hop ce n’est pas que du break dance : c’est une véritable culture composée de plusieurs influences et de plusieurs langages corporels.

DSC_2196Le groupe Royal Phoenix accompagné de Julie, Marianne, Thomas et Arnaud (patineurs du club  de Vitry-sur-Seine)

Est-ce que cette action vous a donné envie de pratiquer le patinage de façon plus régulière, et même question pour la pratique du hip hop ?

Réponse en commun : grave !!!

Découvrez leur journée en image:  https://www.facebook.com/sportsdeglace/videos/vb.141261529223677/1370772942939190/?type=2&theater

 

Comments are closed.